Poulette Blog | Girly, funny, trendy... Une poulette au quotidien !

23 Déc 2021

Casser la tirelire pour un peu de féérie à Disneyland Paris

On continue les idées de sorties en famille pour les fêtes. Mais cette fois, il a fallu casser la tirelire pour une journée à Disneyland Paris.

Après les Lumières Sauvages de Thoiry, le spectacle des Folies Gruss et le sublime Ciné Concert Disney, nous sommes allés vivre une journée d’immersion chez Mickey.

Nous n’y étions pas allés depuis des années, petit Marcel était encore petit, et je n’avais jamais fait la visite du parc pendant les fêtes de Noël. (découvrez les 2 articles qui avaient été faits lors de notre séjour avec un bébé de 2 ans à Disneyland Paris).

Ça a été une journée en demi-teinte…

Je ne sais pas si la magie s’estompe quand les années passent, mais j’ai été beaucoup moins séduite que lors de mes dernières visites.

Un parc bondé…

Pour commencer, il y avait un monde dingue. Les jauges annoncées par le groupe en cette période de crise sanitaire n’existent clairement pas.

Pour vous donner un ordre d’idée, nous avons mis 1h30 pour aller de la voiture à l’entrée du parc. Il y a 3 types de contrôles et à chaque fois une file d’attente monstre évidemment : contrôle pass sanitaire, contrôle des sacs et enfin Scan des billets.

Tous ces contrôles sont bien entendus indispensables, mais c’est rapidement ingérable quand il y a trop de monde.

Ensuite, pour un samedi de décembre, alors que justement ce sont les périodes où il y a le plus de monde, de nombreuses activités étaient fermées : le petit spectacle extérieur de Noël et plusieurs attractions également comme It’s a Small World, Star Tours ou encore presque toutes les gares du train qui fait le tour du parc.

Du coup, les autres étaient forcément plus sollicitées… (je vous parle des « fast pass » juste en dessous).

Peut-être que c’était déjà le cas avant et que je n’y avais pas forcément prêté attention… Il faut dire que depuis 2 ans où nous sommes les plus souvent en effectif réduit, ça m’a un peu chamboulée tout ce monde.

Le budget de la journée !

Et enfin, le gros gros hic a évidement été le budget…

Je me demande encore aujourd’hui comment il est possible de faire venir autant de visiteurs alors que les tarifs sont juste hallucinants.

Tout a augmenté à une vitesse ahurissante !

Peut-être que certaines personnes ont des Comités d’Entreprise ultra performants pour les entrées à Disneyland Paris. Ce serait vraiment le bon plan, parce que ça n’a pas été le cas pour nous.

Pour réduire un peu le coût et parce qu’il est compliqué de profiter vraiment des 2 parcs en une seule journée, nous avons opté pour des billets 1 parc uniquement.

Mais même comme ça, seulement pour nos 3 billets et le parking, nous avons attaqué la journée à 250 euros juste pour passer la porte.

(Les 30 euros de parking alors qu’ils étaient à 15 il y a quelques années, c’est juste aberrant…)

Petite info pratique : il n’est pas possible d’acheter des billets sur place, vous devez absolument acheter vos billets en amont puis enregistrer la date de votre venue sur le site Disneyland Paris.

Une fois que nous avons passé l’entrée, il nous faut maintenant profiter un peu de la magie des lieux et réfléchir aux attractions à faire en priorité.

Pour ça, les applications sur smartphone sont vraiment idéales : elles indiquent la durée d’attente pour chacune et leur proposition géographique dans le parc si vous avez peur de vous perdre 😉

Les fameux « accès rapides »

Mais encore une fois, quand le parc est surchargé, il est difficile d’accéder aux attractions les plus emblématiques.

Lorsque nous sommes entrés, les principales annonçaient 60 minutes d’attente au minimum (et même 90 minutes pour le petit train de la mine…).

Quand on vient de faire déjà la queue 1h30 pour entrer et que l’heure du déjeuner approche, on se dit que la matinée va se terminer en balade dans le parc.

J’ai donc succombé aux fameux accès rapides. Mais vu le prix hallucinant, il a fallu trancher.

Nous avons choisi le Train de la Mine et Peter Pan.

Je me rappelle encore de l’époque où nous pouvions avoir des fast pass pour quelques euros et pour plusieurs attractions.

Aujourd’hui ce sont des pass individuels et par attraction, à un tarif wouaaaa : 18 euros le train (par personne !) et 12 de mémoire pour Peter Pan.

Alors évidemment, on est pas obligé de les prendre.

Mais en toute honnêteté, comme je n’ai pas prévu d’y retourner dans un avenir proche, je voulais qu’on profite au maximum de la journée.

La « gourmandise » de la restauration

Le truc qui a du mal à passer sous toutes ses formes 🙂

Il y a 5 ans, nous avions déjà trouvé le restaurant dit gastronomique hors de prix et pas du tout qualitatif. Et malgré tout on a remis ça…

On va dire les choses une bonne fois pour toutes : les plats ne sont pas de la vraie bouffe, pas vrai ?

Payer 20 euros un menu composé d’un hotdog chimique au possible, de quelques frites et d’un soda dilué à l’eau, c’est pas loin de la folie quand même…

Et pourtant tout le monde (ou presque !) le fait, moi la première !!

En conclusion…

Enfin bon, vous l’aurez compris, ça a été une journée pleine de paradoxes…

Parce que malgré tout ça, malgré cette foule, ces tarifs exorbitants, le fait qu’on laisse un demi-smic pour une journée chez Mickey (parce que forcément on a succombé à quelques babioles dans les boutiques…), bah ça reste la magie de Disney.

Je vous avais parlé du ciné concert qui est fabuleux, je vous parlerai bientôt de la comédie musicale du Roi Lion qui est un des plus beaux spectacles auxquel j’ai assisté… Disney reste Disney.

Qu’on soit grand ou petit, on s’émerveille, on s’émeut et on a des étoiles dans les yeux…

4 commentaires sur “Casser la tirelire pour un peu de féérie à Disneyland Paris”

  1. Ah mince pour cette expérience contrastée…
    J’avais en effet entendu le prix du parking… et il n’y a plus de bon plan pour des entrées à prix modéré j’ai l’impression. A une époque, par le travail ou Vente privée, il était possible de bien s’en sortir et d’y aller régulièrement.
    J’y vais vraiment beaucoup moins qu’avant, j’aime pourtant toujours beaucoup le parc !
    Ton billet m’aidera à patienter d’ici à ce que j’aie une occasion d’y retourner 😉
    Bonne fin d’année !

    • Poulette Nela

      Merci beaucoup pour ton petit mot !
      Effectivement, les bons plans se font rares.
      Mais pourtant les parcs sont toujours aussi plein 😉

  2. Coucou Manuella,
    Je n’ai jamais été à Disney et ça ne me tente pas plus que ça.
    Passe une belle fin de semaine, bisettes

    • Poulette Nela

      Pourtant j’adore la magie Disney…
      Les films, les spectacles et même sur place, je suis une véritable enfant.
      Mais là, le budget ne suit plus…
      Il faudrait peut-être que je fasse juste Disney Village et les jolies boutiques.

Les commentaires sont fermés.