Poulette Blog | Girly, funny, trendy... Une poulette au quotidien !

08 Fév 2021

De chouettes romans pour s’évader

Couvre-feu à 18h, lieux de vie fermés et séries Netflix terminées… si vous cherchez des idées pour vous évader, les livres sont une source inépuisable d’aventures et d’émotions.

Les étoiles brillent plus fort en hiver – Sophie Jomain

Aux Galeries Hartmann, les Féeries sont le plus gros événement de l’année. Alors quand sept jours avant leur lancement, le nouveau directeur exige que la décoration de Noël soit intégralement refaite, le sang d’Agathe ne fait qu’un tour : personne ne touchera à son travail, et surtout pas cet arriviste arrogant.

Mais le grand magasin est désormais sous la responsabilité d’Alexandre Hartmann, et aussi talentueuse que soit Agathe Murano, c’est avec lui qu’elle devra traiter. Lui et personne d’autre.

Ces deux-là auraient préféré ne jamais se rencontrer, mais puisqu’un père Noël et son chat magique viennent d’être embauchés pour exaucer les souhaits, pourquoi ne pas en profiter pour s’amuser ?

Mais aux dépens de l’un comme de l’autre, bien sûr… 

Je vous vois venir : « encore une comédie romantique de Noël ! ». Oui… et non.

Honnêtement, vous pouvez le lire à tout moment de l’année. L’intrigue se passe effectivement dans les semaines qui précédent Noël, mais c’est fou ce que ce roman m’a fait du bien.

Tout se passe dans un grand magasin de Lille (mais le descriptif rappelle véritablement les Galeries Lafayette de Paris). Et cette année, nous sommes nombreux à ne pas avoir mis les pieds dans un grand magasin. J’ai adoré m’imaginer là-bas, découvrir les décorations somptueuses et la magie du moment.

Ensuite, il y a les personnages et l’intrigue. Il y a effectivement des bons sentiments et le romantisme qui va bien dans ce type d’histoires mais il y a un tel réalisme dans leur passé et dans leur vie, qu’on s’attache immédiatement.

La belle surprise de ce début d’année.

Eugène et moi – Katherine Pancol

Katherine, la blonde et Eugène, la rousse n’ont rien en commun sauf leur vingt ans et un mot d’ordre : « sans risque la vie est trop triste ». À l’affût des moindres surprises de la vie, Eugène initie Katherine à la liberté la plus radicale. 

On tremble, on rit, on court derrière elles de Mexico à Paris et de Paris à Saint-Tropez en plein cœur des années 70.

Dans ce feuilleton illustré aussi trépidant que la cavale de Thelma et Louise, Katherine Pancol distille des souvenirs très personnels de sa jeunesse. À travers la folle énergie de ses personnages, s’affirment les convictions de cette grande romancière du féminin.

De Katherine Pancol j’ai totalement adoré la série des écureuils et des crocodiles… Les Muchachas, qui sont pourtant la suite, je m’en suis un un peu lassée.

Mais avec Eugène et moi, c’est totalement hors des codes ! Un bouquin léger comme une chantilly, sucré comme un carré de chocolat et pétillant comme une coupe de champagne.

Au fil des pages, on se demande où est la fiction et la réalité. Et si effectivement l’héroïne a vécu toutes ces aventures.

Un petit roman qui se lit rapidement et qui laisse un goût délicieux de liberté, d’espoir et girl-power. Le cadeau parfait pour les copines !

Se le dire enfin – Agnès Ledig

De retour de vacances, sur le parvis d’une gare, Édouard laisse derrière lui sa femme et sa valise. Un départ sans préméditation. Une vieille romancière anglaise en est le déclic, la forêt de Brocéliande le refuge.

Là, dans une chambre d’hôtes environnée d’arbres centenaires, encore hagard de son geste insensé, il va rencontrer Gaëlle la douce, son fils Gauvain, enfermé dans le silence d’un terrible secret, Raymond et ses mots anciens, Adèle, jeune femme aussi mystérieuse qu’une légende. Et Platon, un chat philosophe.

Qui sont ces êtres curieux et attachants ? Et lui, qui est-il vraiment ? S’il cherche dans cette nature puissante les raisons de son départ, il va surtout y retrouver sa raison d’être.

Avec les romans d’Agnès Ledig, il n’y a jamais de fausse note. Dès les premières phrases, on est emporté par l’émotion.

Je ressens toujours une pointe de mélancolie quand je me plonge dans ses livres. Il y a un tel réalisme dans ses personnages, une telle douleur dans leur histoire, que j’en ai parfois le coeur serré.

Mais quel bonheur et quelle satisfaction de les voir évoluer, mener leurs combats et réussir à s’épanouir.

Au moment où je vous écris, je n’ai pas encore terminé celui-ci. Certains passages sont plus douloureux que d’autres et me ramènent à des souvenirs vifs.

Quel talent dans sa plume et quel chamboulement de lire ses mots…

Et après ?

Après j’attaque des sagas !

Vous avez été très nombreuses à me conseiller les 7 soeurs, c’est donc le premier tome qui attend sagement sur la table de cheveux.

Mais aussi La Chronique des Bridgerton que j’ai dévorée sur Netflix. Je vous avais déjà montré ce bouquin sur Instagram et visiblement vous êtes nombreuses à craquer pour les aventures du Duc 😉

La nouvelle édition de la série littéraire regroupe 2 tomes dans chaque livre. Ce premier numéro retrace la rencontre du Duc et de Daphnée et en seconde partie la vie d’Anthony, le frère ainé des Bridgerton.

Le second tome devrait sortir en mars. Nous aurons alors fait la connaissance de 4 des enfants de la famille en attendant de retrouver la seconde saison sur Netflix.

Si vous avez de belles idées d’évasion, je prends toutes vos idées !

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Votre email ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.