Poulette Blog | Girly, funny, trendy... Une poulette au quotidien !

07 Oct 2019

Les best-sellers de l’été mais pas que !

Je vous en parlais avant les vacances, la lecture va devenir ma nouvelle drogue.

Elle l’a souvent été, mais là, je m’y tiens : zéro écran dans les chambres, mais plein de bons bouquins !

Pendant les vacances, j’ai beaucoup beaucoup lu et je vous prépare plusieurs articles (j’essaye de regrouper les livres par style).

Aujourd’hui je vous présente les incontournables de cet été, ceux que j’ai vu entre toutes les mains. Et qui accompagnent encore plein de lecteurs en cette rentrée.

Dans cette sélection, on retrouve 2 mastodontes des librairies françaises mais surtout, un auteur que j’ai découvert et dont je suis très très fan !!!

La vie secrète des écrivains – Guillaume Musso

Résumé

En 1999, après avoir publié trois romans  devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan  Fawles annonce qu’il arrête d’écrire et se retire à Beaumont, une île sauvage et sublime au  large des côtes de la Méditerranée.

Automne 2018. Fawles n’a plus donné une  seule interview depuis vingt ans. Alors que ses romans continuent de captiver les lecteurs,  Mathilde Monney, une jeune journaliste  suisse, débarque sur l’île, bien décidée à percer  son secret.

Le même jour, un corps de femme est  découvert sur une plage et l’île est bouclée par les autorités. Commence alors entre Mathilde et Nathan un dangereux face à face, où se  heurtent vérités occultées et mensonges  assumés, où se frôlent l’amour et la peur…

J’avoue avoir été vraiment emportée par l’intrigue.

Un thriller avec du suspens, des personnages avec de l’intensité, une histoire amoureuse passionnée… Tous les ingrédients sont là pour qu’on ne lâche pas le bouquin.

Mais le « personnage » qui m’a le plus séduite, c’est le lieu… Je suis tombée en amour pour l’île de Beaumont !

Le talent de Guillaume Musso est là : jusqu’à la dernière page, j’étais persuadée que cette île existait véritablement. Et d’ailleurs j’ai été un peu chamboulée par les 2 épilogues.

Un chouette bouquin à offrir à ceux qui ont du mal à se mettre dans un roman. L’intrigue devrait les emballer.

Ghost in Love – Marc Lévy

Résumé

Ils ont trois jours à San Francisco. Trois jours pour écrire leur histoire.

Que feriez-vous si un fantôme débarquait dans votre vie et vous demandait de l’aider à réaliser son voeu le plus cher ?
Seriez-vous prêt à partir avec lui en avion à l’autre bout du monde ? Au risque de passer pour un fou ?
Et si ce fantôme était celui de votre père ?

Thomas, pianiste virtuose, est entraîné dans une aventure fabuleuse : une promesse, un voyage pour rattraper le temps perdu, et une rencontre inattendue…

Marc Lévy signe avec son style des premiers jours… Une pointe de surnaturel et de féérie comme je l’avais aimé dans Si c’était vrai ?

L’histoire est belle, pleine de tendresse entre un père et son fils, mais je me lasse un peu de ce type de romans où on devine très vite la fin.

Et je ne sais pas vous, mais j’ai de plus en plus de mal à garder à l’esprit les intrigues de Marc Lévy après les avoir lues. Comme si rien ne me marquait… Sauf évidemment son premier que j’ai relu plusieurs fois et dont je ne me lasse pas !

Surface – Olivier Norek

Résumé

Distingué par le prix Maison de la presse 2019 et le prix Relay 2019, Surface relate l’histoire de Noémie, une capitaine de la police judiciaire parisienne. Après un grave accident, elle est envoyée dans le petit village d’Avalone. C’est alors que le cadavre d’un enfant disparu vingt-cinq ans auparavant est découvert. L’enquête bouleverse à la fois le quotidien des villageois et la reconstruction de la policière.

Si vous êtes fan de polars, vous allez l’adorer… Mais si vous n’aimez pas trop les polars, vous devez absolument le lire !

Tout est excellent : l’intrigue, les personnages, le style, le final… TOUT.

A la maison, Poulet est en train de dévorer la totalité de la biographie d’Olivier Norek. Et à chaque bouquin finit, c’est la même conclusion : ce gars est ultra doué.

Lieutenant de police en Seine Saint Denis, il donne une véritable âme à ses personnages. Et les enquêtes nous tiennent véritablement en haleine.

Je n’ai pas encore lu ses autres romans, mais celui-ci, Surface, est une pépite. Je n’ai qu’une hâte c’est de le voir adapté au cinéma parce que je veux mettre un visage sur cette Noémie !

Je vous le recommande ++++ (et pour vos poulets aussi !!)

Voila là pour la petite sélection du jour. Vous n’êtes pas nombreuses à commenter mes articles littéraires mais pourtant vous êtes très nombreux à venir les lire. Alors si vous aimeriez que j’aborde cette rubrique différemment, n’hésitez pas à me faire un petit mot 🙂

4 commentaires sur “Les best-sellers de l’été mais pas que !”

  1. Tonnellier

    Merci pour tes bonnes recommandations de livres 📚 !.
    Cela me donne des idées pour moi et pour des idées cadeaux pour Noël 🎄 !.

    Répondre
    • Poulette Nela

      Avec plaisir !
      Et c’est exactement l’idée, même avec les prochains livres que je vais présenter.
      Je trouve que c’est toujours une belle idée de glisser un chouette roman sous le sapin 😉

      Répondre
  2. Hello !
    J’ai bien aimé le Musso (comme d’habitude, je dois dire que je prends vraiment du plaisir à le lire chaque année, en avril, lors de sa sortie !) et ce Levy m’a réconciliée avec l’auteur : j’avais été très déçue par tous les précédents et j’ai voulu lui redonner une chance, bien m’en a paris, j’ai trouvé ça très sympa… ces retrouvailles un peu particulières entre un homme et son père, surréaliste, fantastique, mais pleine d’émotions, finalement…
    D’ailleurs au sujet de Musso et Levy, si tu veux voir ce que j’en ai dis, j’en ai fait des articles sur mon blog, si tu veux passer voir 🙂
    je ne connais pas le dernier, je note 🙂

    Répondre
    • Poulette Nela

      Coucou ma toute belle
      Oui oui je file regarder sur ce que tu en dis parce que je t’avoue que je me lasse un peu de ces deux auteurs.
      Déjà, j’ai beaucoup de mal à les différencier.
      Si tu me sors un de leurs anciens titres, je ne suis pas certaine de me rappeler qui en a la paternité.
      Et finalement, les histoires ne me marquent plus tant que ça…
      Mais pourtant j’achète encore et toujours leurs romans… Etrange non ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Votre email ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



[fbcomments url="" width="100%" count="off" num="3" countmsg="" linklove="0" ]