Poulette Blog | Girly, funny, trendy... Une poulette au quotidien !

01 Oct 2021

Cotentin Est : entre jolis villages et côte sauvage

Quel plaisir de me plonger pour vous et avec vous dans le fabuleux blogtrip de cette rentrée dans le Cotentin !

Je ne connaissais absolument rien de cette région, je n’avais ni idées reçues, ni a priori… Mon unique connaissance se limitait aux Parapluies de Cherbourg (au moins, je savais situer la ville !).

Vous avez été ultra nombreux à suivre mes péripéties cotentines en vidéo, il faut dire que j’en avais des trucs à vous montrer !!

Parce que c’est une région fabuleuse, apaisante, magnifique et que j’ai hâte de redécouvrir avec mes hommes.

Le Cotentin n’est pas une région qu’on visite par hasard. Ce n’est pas un lieu de passage. Au contraire, ce petit bout de terre est totalement isolé. C’est justement une région que l’on va découvrir.

Et justement, comme il y a beaucoup de choses à voir, je vous propose de découper cette escapade en 3 étapes.

Imaginez un périple en voiture : nous allons commencer par la côté est en remontant, puis nous ferons une halte au centre à Cherbourg et enfin nous redescendrons par la côte ouest.

Commençons donc notre périple par la côte est du Cotentin où nous assisterons au mariage parfait entre de jolis villages et une côte sauvage.

Depuis Saint-Vaast-la-Hougue, on devine l’île de Tatihou

Quand on arrive dans le Cotentin, en passant par la côte est, nous sommes accueillis par Saint-Vaast-La-Hougue et son paysage de carte postale.

Annoncé Village préféré des Français en 2019, cette bourgade de pêcheurs a été au centre de toutes les attentions.

C’est un passage incontournable pour y flâner une journée.

Faites le tour des glaciers réputés, déguster les huitres de Saint-Vaast-La-Hougue sur le port, et surtout, prenez le bateau pour découvrir l’île de Tatihou.

On devine ce petit bout de terre depuis la berge et on aperçoit presque la tour Vauban édifiée en 1694 et qui est inscrite au patrimoine de l’UNESCO.

L’île abrite un musée maritime, un jardin botanique et une réserve ornithologique protégeant plus de 150 espèces.

Une balade pleine d’aventure qui ravira les plus petits et alimentera leurs histoires de pirates !

Une lectrice m’a parlé de la marque de prêt à porter créée sur place : SVLH. Je n’ai pas eu le temps de faire de shopping, mais en regardant leur site, j’ai trouvé l’esprit très sympa !

Barfleur

En remontant vers le nord, toujours sur la côté, l’autre arrêt indiscutable est Barfleur.

Détentrice du label « Les Plus Beaux Villages de France », ce village se visite à pied, en se perdant dans les ruelles et en admirant chaque détail.

C’est un coin de paradis pour une déconnection totale : on admire les couleurs changeantes de la mer en fonction des jours et même des heures, on se régale des bonnes tables et on fait le tour des jolis commerces.

Passage incontournable et tellement woua, le Phare de Gatteville qui est à la pointe nord est du Cotentin.

Du haut de ses 70 mètres, c’est le 2ème phare le plus haut de France.

On se sent déjà tout petit quand il se dresse devant nous, mais pour plus de frissons encore, je vous recommande de monter les 365 marches jusqu’à son sommet.

Même moi qui souffre de vertige, j’ai réussi à monter, et à admirer la ligne d’horizon (en restant plaquée au mur, mais personne n’en saura rien !).

Phare de Gatteville

Autour du phare, c’est une étendue de roches et un paysage dingue.

On peut rester là, assis, regarder la marée monter, voir la mer se faufiler parmi les rochers…

J’ai rarement ressenti cette sensation de déconnection totale. Et dans le Cotentin, il a fallu que je m’y habitue.

Phare de Gatteville

Où séjourner et où se régaler ?

Faire de belles balades et de jolies visites, c’est bien. Mais n’oublions pas les besoins essentiels : se reposer et se ressourcer !

Une fois encore, cette côte est du Cotentin regorge d’adresses pleines de charmes et d’âme.

J’ai eu la chance de séjourner à La Laiterie de Tocqueville, un lieu qui propose des gîte et des chambres d’hôtes dans un cadre chaleureux, cosy et raffiné. J’ai tout aimé : depuis la chambre élégante mais tellement douillette, au petit déjeuner copieux et fait maison.

Seconde belle adresse qui m’a été recommandée pour la nuit, la Maison Gervaiserie, qui est également une maison d’hôtes à Réville cette fois. Décoration somptueuse à 300 m de la plage.

Pour les gourmands et les gourmets, j’ai également 2 belles adresses à partager.

Il y a d’abord Le Goëland 1951 à Réville qui est un lieu étonnant ! Un bar-brasserie au bord de la mer, totalement au bord de la mer. La nuit tombée, s’en est même déstabilisant. La décoration est un mélange de styles et d’ambiances. Ça en fait un lieu où il fait bon venir boire un verre en fin de journée ou partager une soirée entre amis (pour finir par se déhancher sur la playlist du DJ).

Pour un cadre plus conventionnel, mais une assiette tout aussi gourmande, direction Le Chasse Marée, restaurant de poissons face au port de Saint-Vaast-La-Hougue.

J’espère que vous avez aimé cette première escapade !

On se retrouve très vite pour continuer le périple : Cherbourg d’abord, puis la côté Ouest en redescendant.

Si vous avez de belles adresses à partager à la communauté, n’hésitez pas !

Vous pouvez retrouver de nombreux conseils et belles adresses sur le site de l’Office du Tourisme du Cotentin.

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Votre email ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.