Poulette Blog | Girly, funny, trendy... Une poulette au quotidien !

29 Fév 2016

Et alors, je dois utiliser quels cosmétiques pour mon bébé ?

Vous n’avez pas pu passer à côté de cette enquête plutôt flippante…

L’ONG «Women in Europe for a Common Future» a testé de nombreux produits cosmétiques pour les bébés et ils affirment qu’une grande majorité est composée d’ingrédients à risque élevé.

C’est parti pour la psychose générale…

 

J’avoue que je suis un peu excédée par le besoin de sensationnel de notre société. Les informations et réseaux sociaux ne sont que images chocs et titres racoleurs.

Le but étant de plus en plus souvent de faire flipper les gens plutôt que de les informer réellement.

Et quand on touche à nos têtes blondes, ça prend forcément aux tripes…

 

Cette fameuse enquête parle d’ingrédients à risque, sans citer de marques. Vous pouvez en lire les grandes lignes dans un article publié sur le Figaro.fr.

Dans les jours qui ont suivi, UFC Que Choisir en remet une couche avec la liste des 185 cosmétiques à bannir absolument. Cette fois, les produits sont cités. Voici l’article de L’Obs qui en parle.

 

Panique à bord : j’ai plein de ces produits à la maison.

Premier réflexe : tout jeter évidemment.

Deuxième réflexe : en savoir plus avant d’agir.

 

Je me dis que s’il y avait une réelle dangerosité, ces produits seraient interdits depuis longtemps non ?

J’ai donc pris mon courage à 2 mains et j’ai contacté 3 marques que j’utilise au quotidien pour Marcel : le groupe l’Oréal pour Cadum et Mixa vendus en grande distribution, Mustela ma marque incontournable de parapharmacie et Lavera la marque bio que j’utilise régulièrement pour nous deux.

Avoir une vision d’ensemble me semble important. Et connaître les deux versions me paraît indispensable.

 

Quand on prend connaissance des conclusions de l’enquête de WECF, on constate que les ingrédients cités sont « potentiellement » à risque.

Nous sommes au-delà du principe de précaution : en fait, parce qu’aucune étude ne prouve qu’ils sont inoffensifs, ils sont considérés comme dangereux.

Mais a contrario, aucune autre étude ne confirme cette dangerosité.

On marche sur la tête non ?!

Dans le domaine de la justice, on doit prouver la culpabilité d’un accusé. Dans ce cas, il est demandé aux marques de cosmétiques de prouver leur innocence.

Je trouve que c’est plutôt vicieux…

 

Ça avait déjà été le cas avec les parabènes.

Il en existe de très nombreuses formes et une suspicion a été lancée sur l’un d’entre eux.

Au final, par précaution, tous ont été interdits.

Ils ont été remplacés par une autre forme de conservateur : la méthylisothiazolinone ou MIT, aujourd’hui citée dans la liste des ingrédients potentiellement à risque.

Et ce fameux conservateur aurait des risques plus important d’allergie de contact que les parabènes précédemment utilisés.

 

 

Les marques contactées ont été très ouvertes et ont répondu à mes questions.

Je les remercie vraiment pour ça !

 

L’équipe scientifique de l’Oréal m’a confirmé que leurs produits subissaient des tests d’une exigence suprême.

C’est le cas pour tous les produits du groupe, mais les gammes bébé ont un niveau d’exigence encore plus haut.

Concernant les ingrédients incriminés, le dosage dans les produits est tellement faible que le risque est vraiment minime.

Et surtout, dans le cas d’un groupe comme l’Oréal qui bénéficie d’un service recherche et développement important, ces fameux ingrédients sont retravaillés et formulés pour minimiser encore plus leurs effets.

 

La marque Mustela confirme que l’ensemble de leurs produits ne comportent pas de MI, MCI et Phenoxyethanol qui sont les 4 substances jugées les plus préoccupantes par l’enquête.

Vous pouvez consulter la charte de naturalité Mustela ici : www.mustela.fr/content/La-naturalite-et-Mustela.

Concernant le parfum, et plus particulièrement la liste des 26 substances les plus allergisantes devant être déclarées sur les étiquettes, Mustela a fait le choix dès 2005 de les exclure.

 

La marque Lavera est une marque allemande bio que j’utilise pour moi très régulièrement.

Leur gamme bébé est composée de basiques : gel douche et shampooing, huile de soin, crème hydratante, premier dentifrice…

L’équipe m’a confirmé que leurs produits ne contiennent aucune de ces différentes substances puisqu’elles sont interdites dans la charte des produits bio.

 

Ces différentes réponses vous permettent de vous faire un avis.

 

cosmetiques-bebe

 

Donc au final, on fait quoi les mamans ?

On doit appliquer moins de choses sur nos petits bouts ?

On doit utiliser les produits différemment ?

On en fait peut-être trop finalement…

 

Petite parenthèse avant de continuer…

Voici un conseil pas vraiment lié aux cosmétiques mais que je recommande à toutes si vous avez un peu de sous.

Je suis dans une région où l’eau est horriblement calcaire.

La première chose que nous avons installé à l’achat de la maison a été un adoucisseur d’eau.

J’étais enceinte et j’ai vu immédiatement le résultat sur ma peau.

Pour les bébés et les enfants, ça évite pas mal de réactions aussi.

(Sans parler des économies d’énergie aussi car plus les tuyaux sont pleins de tartre, plus l’eau doit chauffer fort.)

 

 

Concernant les cosmétiques, pour Marcel, je pense maintenir ma routine habituelle.

 

A 20 mois, il n’est pas nécessaire de prendre un bain tous les jours.

Je conserve donc notre habitude de bain tous les 2-3 jours, c’est quand même un vrai moment de jeu et de plaisir, en revanche j’évite les bains moussants.

Mon gel douche du moment est celui de la gamme bébé de BioNike pour les peaux très sensibles.

Et son shampooing depuis le début d’année, celui de Mustela. J’adore ce parfum tout léger qui reste dans les cheveux ! Avant ça, j’utilisais le même produit sur le corps et les cheveux.

En complément, matin et soir, je lui fais une petite toilette avant un gant et de l’eau savonneuse.

 

Puisque l’eau n’est pas calcaire du tout, la peau de Marcel reste souple.

Je lui masse le corps 3 à 4 fois par semaine, après le bain, avec une huile pour le corps.

Celle de Natessance à l’amande douce me plait beaucoup, on doit être au 3ème flacon.

 

J’aime beaucoup le toilette du visage avec un lait nettoyant (mon chouchou est celui de Mustela) : la peau reste toute douce.

Mais pour Marcel, comme pour moi, je termine la toilette par un bon coup de brumisateur d’eau thermale, addict Avène depuis toujours.

Je n’aime pas les produits nettoyants qui « restent » sur la peau.

Une fois le visage bien propre, j’applique une crème hydratante, indispensable par tous les temps (en ce moment, c’est celle de Weleda).

 

Pour les petites toilettes intimes en journée, j’utilise une eau nettoyante ou le liniment.

Et comme il n’y a pas de rinçage, un coup de brumisateur également.

C’est devenu un jeu rigolo et la peau est apaisée.

Mon eau nettoyante du moment est de la gamme Cadum Bébé qui existe depuis des décennies. J’ai aussi le talc pour l’été pour éviter l’humidité dans les plis de la couche.

Mon liniment est celui de Mitosyl qui est très pratique avec son flacon pompe. Mais idem, je termine par mon brumisateur.

 

Je limite les lingettes au sac à langer et aux déplacements.

C’est quand même super pratique pour changer une couche dans la voiture ou débarbouiller un visage plein de confiture au restaurant !

Et celles que j’utilise, les Mitosyl, sentent divinement bon.

 

Pour éviter les réactions allergiques, je pense qu’on doit parfois juste faire attention.

Marcel a une petite eau de toilette que j’adore, Burberry Baby.

Elle est sans alcool (attention ce n’est malheureusement pas le cas de tous les parfums bébé !), mais malgré tout, je l’applique uniquement sur les vêtements et très légèrement dans les cheveux.

 

Comme vous le voyez, j’ai déjà l’habitude de rincer les produits qui ne se rincent pas habituellement.

Je ne sais pas si c’est la solution, mais c’est un réflexe depuis toujours pour moi comme pour Marcel.

 

 

Pour celles qui souhaitent avoir une vision plus documentée des études mentionnées et des ingrédients cités, pardonnez-moi d’être restée assez vague, mais je n’ai pas la compétence pour entrer dans les détails.

Je souhaitais plutôt vous faire part de mes préoccupations de maman.

Mais je vous invite à aller lire l’article très complet de Sophie de (dé)maquillages qui maitrise totalement le domaine.

 

 

Et vous mes poulettes, vous pensez quoi de ce type d’enquête ?

Vous avez peur ?

Vous pensez changer vos habitudes ?

C’est difficile de faire la part des choses quand on touche à nos bébés…

 

 

 

 

 

8 commentaires sur “Et alors, je dois utiliser quels cosmétiques pour mon bébé ?”

  1. Je vois que Marcel a très bon goût pour le parfum, du Burberry ! Je ne connais pas ce parfum pour les touts petits, mais j’adore les fragrances (pour moi) Burberry ! J’irai le sentir à l’occasion !
    Sinon, je suis (un peu) sortie de tous ces produits bébé mais il y a de quoi faire « clean » maintenant…. à l’époque, j’utilisais pas mal Biolane et BB Cadum, et des spécialités pour peaux atopiques car mon aîné avait la peau très fragile !
    Quant au reste il faut rester vigilant, on fait de notre mieux 🙂

  2. Merci pour ton bon sens et cette interrogation de « la partie adverse » tout en gardant ton sens critique, je trouve ça hyper intelligent !
    D’une manière générale, il faut quand même éviter de superposer les produits sur un bébé, surtout avant 1 an car la peau est très perméable, immature, irritable (surtout sur le siège car la couche est occlusive et favorise la pénétration des ingrédients et leur potentiel irritant. Choisir des formules avec un minimum d’ingrédients, des ingrédients sûrs. Sans entrer dans la parano non plus. 🙂
    (sinon tous les parabènes ne sont pas interdits, pas ceux à chaîne courte :p)

  3. Vikie

    Autant je trouve qu’ils ont exagéré les choses les rendants totalement anxiogènes, autant le méthylisothiazolinone n’a rien à faire dans des cosmétiques adultes ou enfants (j’y suis sacrément réactive et autant dire que même à faible dose je dois faire attention… un seul cosmétique par jour qui en contient même si il se rince, ça limite sacrément les cosmétiques et c’est un vrai casse tête lorsque je termine un soin et que j’ai du stock dans mes placards…. je préférais encore les parabènes, eux au moins ne me donnaient pas de réactions (le pire ce sont les Aussie.. j’ai jamais eu autant de problèmes que lorsque je les ai utilisés…. et le pire c’est qu’au lieu de sentir bon je trouve que ça pue le chewing-gum…. ok j’aime pas les bonbons et l’odeur du chewing-gum me donne envie de vom… ^^).
    J’ai eu oui dire que le méthylisothiazolinone serait interdit d’ici la fin de l’année des produits qui ne se rincent pas, une très bonne choses, ça me permettra de passer d’un soin à l’autre avec un peu moins de casse tête…. mais par quoi vont-ils le remplacer ???? Si ça continue je vais passer sur du bio,au moins pas de conservateurs agressifs, mais les produits naturelles peuvent aussi donner des réactions cutanées.. un vrai casse tête

  4. Il y a déjà un petit moment qu’on voit ce genre d’études et quand j’étais enceinte celle sur les Lingettes est sortie.
    J’ai eu froid dans le dos en voyant la liste des ingrédients que les industriels peuvent mettre dedans …

    Les sages-femmes nous rabâchent les oreilles avec le meilleur produit pour nettoyer les fesses des Bébés c’est l’eau et le liniment, j’ai pratiquement suivi leurs conseils.
    Ma fille a bientôt 3 ans, je n’ai toujours utilisé que du liniment et des produits de la marque avène. Jamais eu de pb de peau, ni de fesses rouges.
    Et pour les bains c’est comme toi, j’ai suivi leurs conseils tous les 2 jours avec des produits avène.

    Je pense vraiment que d’utiliser le moins de produits c’est la solution.

    Et quand on partait, j’ai toujours dans mon sac et dans la voiture quelques cotons et une petite bouteille de nettoyant de chez avène que je remplissais au fur et à mesure. Donc sans prise de tête.

    Voilà pour mon expérience de maman sans stress, sans prise de tête.

  5. Je me souviens d’une conversation que j’avais eu au sujet des parabens avec mon pharmacien de l’époque qui me disait que les parabens étaient maitrisé dans les produits et qu’ils allaient être remplacés à la hate par d’autres produits dont on ne connais pas les réactions à long termes ou qui se révelleront plus dangereuses. Il avait vu juste.
    Pour mes enfants, des gels douches qui se rincent. Pour BB3, 1 ou 2 bains par semaine et le reste toilette à l’eau nettoyante que je rince aussi.
    Bises

  6. finon elisabeth

    Plus il y d’ingrédients dans un produit,plus il est mauvais pour la peau.J’y crois dur comme fer.Moi-même,je ne me suis jamais lavé le visage avec un savon.Un bon démaquillant,un rinçage à l’eau claire et une lotion pour purifier.Alors pour mes enfants,jamais de savon pour le visage.Un shampoing doux,de l’huile dans l’eau du bain (mixa bébé)et très peu d’autres produits.Ils n’ont jamais eu d’allergies pour l’instant.Je crois que cette étude est très sérieuse,ce n’est pas pour rien que nos bébés ont de plus en plus d’allergie.

  7. Meme chose quand ma fille etait bebe , le bain tout les 2/3 jours etaient suffisant, mitosyl pr le siege. Le combo eau et liniment etait parfait. La peau de bebe resté douce sans irritation. Je continue encore de faire attention dans les compositions et si que choisir alerte il faut pas détourner les yeux et scruter ce qui n’est pas bon. Le principe de precaution est important pr éviter tout risque fâcheux si ça arrive. Pour ma part L’Oréal est banni… comme dit une amie chimiste , l’oreal, les produits chimiques parce que je le vaux bien…

  8. Perrine Dufour

    Bonsoir,

    merci pour ton article ! évidemment, j’ai vu cette enquête et j’ai couru voir le composant de mes cosmétiques….mais pour autant, je n’en changerais pas car j’utilise essentiellement des produits où ces MIT ne sont pas …mais c’est vrai que c’est facile de nous faire peur !

Les commentaires sont fermés.