Poulette Blog | Girly, funny, trendy... Une poulette au quotidien !

14 Juin 2017

Vous faites quoi, vous, quand rien ne va ?

Mon premier réconfort est de me plonger dans le poil soyeux de ma Dolly jolie.

Mais en ce moment, rien ne m’apaise.

Petit à petit, au fil des mois, j’ai senti mon coeur se serrer, mon sourire s’effacer et mon énergie s’étouffer.

 

C’est tellement culpabilisant de se dire qu’on a tout pour être bien, que certaines personnes luttent tous les jours, mais pourtant le constat est là…

Non, ça ne va pas.

 

 

Au long de cette dernière année, plein de petites choses sont venues grignoter ma foi en l’amour, en l’avenir.

J’aurai tant aimé échanger avec vous, en parler ici un peu quand le poids était trop lourd.

Je sais toute la bienveillance que vous avez et vos conseils sont toujours pleins de bon sens.

Mais le blog n’est pas seulement lu par des personnes précieuses…

 

 

Vous faites quoi vous quand ça ne va pas ?

 

Quand le quotidien devient une épreuve ?

Quand le matin, vous ne savez plus trop pourquoi vous devez vous lever ?

Quand vous avez le sentiment d’être un volcan sur le point d’exploser ?

Quand vos rêves vous emmènent dans des contrées lointaines, seule et sans attache ?

Quand une sorte de vague vous submerge, encore et encore, et vous empêche de respirer ?

 

Vous faites quoi vous quand rien ne va ?

 

 

19 commentaires sur “Vous faites quoi, vous, quand rien ne va ?”

  1. Quand ca va pas, je mets tout sur pause. Je m’accorde un ou deux jours sans pression pour faire le point. Je dissocie tout et prends les éléments chacun. Je les note toutes ces petites choses qui m’empoisonnent. Une par une elles semblent moins insurmontables. et puis je trie. Lesquelles je peux résoudre seules et pour lesquelles j’ai besoin d’aide. Je pleure aussi beaucoup pour évacuer. et puis je remonte mes chances. Je cherche un ou deux petits bonheurs dans ma journée. Et je retrouve le courage pour repartir.
    Je t’embrasse. Prends soin de toi et protège toi des personnes malveillantes, je sais qu’internet en est rempli. Et n’hésite pas à te faire aider.

  2. Carole SERRES

    Cc, bp de fatigue et peut être un problème de dosage de thyroide, bref quand tout va bien et qu’on se sent vide, il faut faire un break et prendre le temps de se ressourcer, prendre du temps pour soi, lever le pied et trouver d’où vient cette sensation de vide. Je te souhaite plein de jours meilleurs <3

  3. Dorleac

    Je me repose. Mais vraiment. Je coupe tout téléphone ordinateur et je me recentre sur moi. J ai la chance d avoir un amoureux genial qui sait me laisser marronnier dans mon coin quand ca va pas. Et d avoir2 puces top qui me calinent…. Et j essaye de comprendre pourquoi ca ne va pas….

  4. corinneb

    Coucou
    Quand rien ne va (et parfois je ne sais pas pourquoi) je pense à mes filles pour ne pas sombrer
    bon courage !!! j’espère que votre mal être va disparaitre

  5. Katell

    Tu sais quoi ma belle, je le revois il y a 1 an. J’ai fait un bien out et cela a été dur. Je pleurais souvent et très fatiguée. Il a fallu une discussion avec une inconnue bienveillante pour m’aider. Elle m’a dit des choses et cela m’a permis de faire un grand travail sur moi et prendre du recul sur les choses néfastes. Il m’a fallu du temps mais ça va maintenant. Bon courage. Bises

  6. j’ai été une fois au fond du fond du trou . je suis allée voir un psychologue pendant presque un an et même si c’était difficile au départ, de parler à un inconnu, ça m’a fait un bien fou .
    courage Poulette, on t’aime toute !

  7. Char val

    Et bien à te lire on ressent ta tristesse. Quel étonnement !! C’est vrai qu’on image que tu as une vie formidable qu’on aimerait vivre tout ça à ta place. Comme quoi ce n’est que qd on vit à la place de qu’un qu’on peut vraiment savoir. Je te conseille de mettre les choses les moins agréables un peu de côté, de te faire des petits plaisirs. Et si les soucis sont causés par une personne en particulier soit avoir une discussion à coeur ouvert avec elle ou s’en éloigner un peu. Il ne faut pas trop se mettre la pression, ne pas trop exiger des autres, fermer les yeux sur certaines choses. Pas facile à faire. Peux être s’agit d’un problème de santé qui te crée ses perturbations ( moi ça été mon cas il a 10ans j’étais à fleur de peaux +++. Bon j’espère que cela va aller mieux, que ton sourire va rayonner sur ton visage. 💋

  8. Maeva

    J’ aurai pu moi même écrire cet article. Perso ça fait quasi deux ans que ça dur avec des hauts et beaucoup de bas. Ça m épuise, car comme toi j ai tout pour être heureuse mais je n y arrive pas, j en ai même honte parfois de ne pas savoir apprécié tout ce que j ai. J ai l impression de devoir me battre quotidiennement car je ne veux pas faire subir mes états d’âme à mes proches.
    Alors parfois je me mets à pleurer et après je vais mieux. Sinon mon meilleur remède est les animaux, ce sont les seuls qui me font oublier toutes mes misères

  9. Avant toutes choses, je te souhaite de trouver l’apaisement, de trouver la solution pour avoir de nouveau ctte petite étincelle chaque matin.

    Quand ça ne va pas, vraiment pas, je pleure un bon coup, voir plusieurs coups par la suite.
    Je lâche prise sur des choses du quotidien comme être à l’heure, ne pas manger trop gras, avoir tout préparer pour lendemain.
    Et je pose et je fais que ce que j’aime.

    Juste histoire de recentrer mes essentiels.

    Courage à toi <3

  10. Adeline

    FAUT ALLER VOIR LES COPINES !!!!

  11. bakkar amel

    Bonjour Poulette,
    on comprend ton état et on est bienveillant.
    Quand çà va pas pour moi, je prends un break d »une journée déconnexion totale des écrans, je me glisse dans la baignoire d’eau tiède moussante et bougies parfumées autour.
    Une bonne coupe de champagne et des fruits à grignoter et j ecoute de la musique. Puis, je dors. Juste histoire de recharger les batteries.
    Après je vais chercher en fin de journée mes enfants.
    Bon courage à toi Poulette. T’inquiètes pas. On a toutes des hauts et de petits coups de mou. Prends soin de toi surtout. Tu es une femme formidable. Bises

  12. Dans ce type de situation, je reste persuadée qu’il y a une raison. Peut-être la connais-tu ? Ou peut-être n’en as-tu pas réellement conscience.
    Faire une pause, se recentrer sur soi-même n’est qu’une solution temporaire, surtout si cet état persiste et revient au galop…
    Il y a peut-être un trop plein dans ta vie. Un ras le bol… que sais-je.
    J’ai traversé de très mauvais mois (pour ne pas dire années) avant de réaliser que ma vie professionnelle n’allait pas dans la bonne direction.
    Pour réaliser tout ça, des choses que je ne voulais pas m’avouer à moi-même, j’avoue avoir eu le besoin de me tourner vers une psychothérapeute. Il m’aura du temps avant de comprendre pourquoi j’étais si mal, pourquoi, le matin, j’avais juste envie de me cacher sous ma couette.

    A toi de voir si c’est juste un coup de mou passager ou s’il y a des choses à changer dans ta vie. En tout cas le peu que tu as dévoilé ici laisse penser que oui, il y a certainement des choses à bouger.

    Je t’embrasse et, surtout, n’hésite pas à m’en parler si tu en ressens le besoin. Je connais trop bien ce sentiment que tu décris là…

  13. Coucou miss,

    Je partage le point de vue d’Évelyne. Si c’est quelque chose de profond, je ne vois pas comment s’en sortir sans une aide professionnelle (psy ou thérapeute quelconque en accord avec tes principes). Le jour où je suis arrivée « au bout », il y a pas loin de 10 ans, j’ai pris mon téléphone et ai commencé une analyse. En quelques mois, j’ai arrêté de pleurer « pour rien » alors que je pleurais depuis que j’étais petite. Tout n’est pas devenu parfait et je promène des troubles et inflammations qui me font me languir d’autre chose mais ce qu’il faut, c’est trouver une force quelque part. Le travail n’est jamais fini 😉

    Pour certains, une pratique sportive intensive va suffire.

    C’est peut-être bête mais j’ai déjà lu que de jeunes mariés n’avaient pas le moral, comme un contrecoup de l’énergie positive dépensée pendant des mois…

    Je te souhaite de trouver quelque chose qui te fera du bien…

    Bises

  14. Coucou Poulette, je suis dans le même esprit que toi…je crois que c’est l’être humain qui reste éternellement insatisfait ! moi quand ça ne va pas, j’écoute de la musique ou je fais du sport. Parfois j’écris aussi, ça me fait du bien de tout vider sur le papier… courage à toi j’espère que ça va vite passer ! des bisous

  15. Raffa

    Poulette,
    Qu’est-ce que tu fais quand tu as une douleur persistante au ventre ou aux dents ? Tu vas voir ton médecin traitant ou ton dentiste non ? Tu nous parles ici d’une douleur de nature psychologique qui dure. Dis toi qu’ il ne s’agit pas d’états d’âme et vas consulter un médecin ou un psychiatre. Il est possible qu’il pose un diagnostic de dépression, dans tous les cas je pense qu’il est très important de poser un diagnostic car il permettra d’envisager un plan pour te soigner et aller mieux. Si tu es dépressive, il y a plein de solutions pour prendre en charge ta souffrance : les traitements médicamenteux, les thérapies comportementales, analytiques… et si le plan A ne te convient pas il reste 25 autres lettres… Ne culpabilise pas, fais toi aider pour passer ce cap, le mental n’est pas seulement de la volonté, c’est aussi de la chimie.
    Je ne suis pas médecin, mais je suis passée par des moments de grande tristesse (j’en étais venu à les trouver presque normaux), je me soigne encore aujourd’hui, mais il arrive souvent qu’on ne fasse qu’un épisode dépressif et que le temps de se rétablir soit l’occasion de faire un point salutaire avant de poursuivre son chemin encore plus forte.
    Haut les cœurs !
    Bisouxxx

  16. Bonjour Poulette, il m’arrive de ressentir ce sentiment et la peur et les angoisses m’envahissent et me rongent.
    Le moral agit sur la santé, donc il faut faire attention.

    Il faut te vider la tête au maximum, profitez de la vie à fond.

    Là par exemple, je vais courir, ça va me faire du bien d’évacuer un peu les petits soucis familiaux ou la négativité.

    Gros bisous, prends soin de toi !

  17. Lola

    En parler pour cerner le malêtre, avoir des gens à l’écoute autour de soi, en gros, se rapprocher de ses amis, les vrais 😉
    S’éloigner des choses nocives un temps, pour mieux les relativiser !
    Se concentrer sur les seules choses qui comptent : l’amour (de ton homme de ton petit bout, de tes ami(e)s), la santé (la chérir si tu as la chance de l’avoir), les belles choses de la vie (la nature est une grande source d’apaisement pour moi)… Le reste, on s’en fout, non ?
    Plein de bisouss ma belle, prends bien soin de toi <3

  18. Coucou Poulette,

    J’ai connu ça il y a 3 ans et encore il y a 3 mois… Tout pour être heureuse mais je n’y arrive pas… Plus envie de rien, me sentir tellement seule, envie de rester seule, pleurer, aucune envie de voir l’avenir, perdre un poids terrible à ne plus manger, angoisser tout le temps…
    Et finalement trouver un filet de lumière auprès d’une psy fantastique, remonter doucement la pente grâce à une béquille chimique (si les médocs peuvent aider, il ne faut pas avoir honte), penser à moi en faisant du sport et 3 mois après, je vais mieux. Il y a encore quelques coups de mou mais ça va…
    Les gens me disent que je suis rayonnante donc ça doit se voir !
    Courage poulette, je n’aurais jamais pensé que tu allais mal car ta vie me fait souvent envie, tu sembles tellement forte, tellement pleine de projets et heureuse que je ne pensais pas que tu allais mal. Si tu as besoin d’en parle, je suis là. J’ai toujours connu ces épisodes plus ou moins dépressifs et je sais que parler fait du bien alors surtout n’hésites pas…
    J’en avais aussi parlé sur mon blog parce que finalement il est là aussi pour ça..
    Je t’embrasse
    Julie

  19. MINAA

    Coucou,
    J’arrive un peu tard, mais ce soir et comme bcq d autres soirs je suis comme toi, je me sens vide. Je rêve éveillé et je me dis que je ne suis pas là où je devrais être. Comme une impression de ne pas vivre ma vraie vie.. je ne sais pas quoi faire.. je sais que le jour où je déciderais d’aller mieux je quitterai tout pour essayer de vivre autre chose.
    Quoi qu’il en soit, chaque jour où je me sens vide est un jour perdu a jamais.. et les jours passent et se ressemblent.. ce changement il n’y a que moi qui peut me l’apporter, reste à savoir quand …
    La solution est en nous,enfuit qq part.. j’espère que j’aurai l’honneur de la rencontrer très prochainement.
    Je te souhaite de la rencontrer aussi très prochainement
    Prends soin de toi

Les commentaires sont fermés.